Notre fédération

L’Union Fédérative Nationale des Associations de Familles d’Accueil et Assistants Maternels est une fédération nationale, association loi 1901, regroupant assistants maternels, assistants familiaux et accueillants familiaux, membres de 191 associations réparties sur 67 départements. Ils représentent les différents modes d’accueil de l’enfant (employés par des particuliers, des personnes morales de droit privé ou de droit public (crèches familiales, aide sociale, placement spécialisé)). Ses adhérents font d’elle, le mouvement national le plus représentatif et le plus important de la profession.

> Découvrir l’UFNAFAAM.pdf

Nos associations

Nous demandons à nos associations adhérentes de s’engager autour d’une approche professionnelle, respectueuse de notre code de déontologie, notre engagement partagé prend forme par l’intermédiaire de notre charte d’engagement réciproque. Par leur engagement elles composent l’UFNAFAAM.

Elles bénéficient d’un accompagnement par le biais d’une permanence téléphonique ou par courriel, et de services nombreux (circulaire interne, assurances de groupe, un espace réservé sur notre site internet…) Elles sont invitées à chaque conseil d’administration et assemblée générale ainsi qu’à participer à nos journées nationales d’étude et de formation.

Nos associations agissent au niveau local et régional et nous informent des actions engagées. L’UFNAFAAM relaie au niveau national la vie de nos associations auprès des ministères, des institutions nationales (CNAF , UNAF , UNIOPSS …) et, en partenariat avec d’autres associations au besoin, représente nos professions au plus près des pratiques du terrain.

C’est ce travail commun qui fait la force de notre union.

> Téléchargez nos statuts…

Nos buts

  • Promouvoir la fonction spécifique de l’assistant maternel et/ou familial.
  • Favoriser son insertion dans les équipes sociales.
  • Les représenter dans les démarches collectives à mener, concernant leurs conditions de travail, leur situation morale ou matérielle, celle des enfants confiés et leurs familles.
  • Collaborer à toute recherche concernant l’enfance ou l’adolescence dans le respect de leurs besoins et désirs.
  • Contribuer aux actions de formation par sensibilisation, formation directe, présence dans les groupes chargés de sa mise en place.

L’équipe nationale

Les membres du bureau national
De gauche à droite, Laurent Ningres (AF 09, trésorier), Martine Orlak (AF 02, présidente), Alain Guarné (AM 66), Dorian Lalouette (AM 51), Sabine Sollier (AM 51), Ingrid Zielinski (AM 02, secrétaire), Christophe Lamborot (AF 69).

Les salariées
Sandra Onyszko (60), chargée de communication.
Marie-Laure Choisier et Céline Fitan (32), siège administratif.

Nos origines

Ce mouvement national existe depuis 1980. A l’origine quelques familles d’accueil se regroupent en Alsace et rencontrent d’autres « Petites familles », elles fondent leur association en 1967. Elles sont suivies dans un souci de regroupement par le Maine-et-Loire, l’Ardèche, la Drôme, la Haute-Savoie, cette impulsion s’étend à d’autres départements.

En 1974, un projet de « statut pour les nourrices » est exposé par le Ministère lors d’un congrès de l’ANPASE. Première retombée de cette annonce : 50 associations se créent en 3 ans. La région parisienne et les assistantes maternelles « à la journée » commencent aussi à bouger dans les années 76.

En 1977, création de deux mouvements nationaux : la Fédération et l’UNACCUEIL. Les objectifs y sont assez semblables, mais des divisions au niveau des moyens et des personnalités se font jour. Des rencontres préliminaires, des actions menées en commun, font naître petit-à-petit un désir de rapprochement… Celui-ci va se concrétiser à Tours en mai 1980, par la création de « l’Union Fédérative Nationale des Associations de Familles d’Accueil et Assistantes Maternelles » (la dissolution des deux anciens mouvements se fera en juin 1981). Le terme « Union Fédérative » a été retenu pour symboliquement reprendre les anciens titres des deux organisations nationales.

Mme Josette Borel, présidente de la Fédération depuis 1979, à la suite de Mme Marie-Thérèse Huvelin se voit confier la présidence de l’Union Fédérative. Les finances des deux associations sont regroupées dans une même trésorerie. On retient et l’on pressent des salariés.

La revue Arc (née sous ce titre en 1978) appartenant à la Fédération, Mme Borel propose qu’elle devienne le journal de l’UF (son fonctionnement tel que défini par la Fédération est accepté et porté au règlement intérieur après accord).

Au moment de la fusion, 57 départements étaient fédérés. En 1983, suite à une assemblée générale extraordinaire, le titre est modifié pour devenir celui que nous utilisons toujours UFNAFAAM . A cette époque, nous avons beaucoup travaillé avec l’ANPASE, le GRAPE, l’UNAF, au fil du temps nous avons participé aux conseils d’administrations ou commissions de recherche, en formation, du CTNRHI, de l’UNIOPSS, l’école des parents, l’ANPASE, l’ANPF, etc. Au moment de la formation obligatoire, des organismes formateurs agrées ont fait appel à notre compétence en matière de professionnalisation des assistantes maternelles.

Le ministère nous reconnaît comme « organisation professionnelle » et nous travaillons depuis 30 ans à l’élaboration et l’application des textes légaux. Au début, nous étions reçues pratiquement mensuellement par un référent technique du service « enfance et famille » ! Toujours au niveau ministériel, nous avons été associées aux travaux concernant la loi des usagers, l’adoption, le secret professionnel, les contractualisations, le décret Petite Enfance.

Notre souci permanent : améliorer la qualité de l’accueil des enfants et des jeunes confiés, respecter leurs familles, mais aussi faire connaître et reconnaître notre spécificité professionnelle, voir s’ouvrir une réelle collaboration entre les divers acteurs de l’accueil familial. Sur un plan concret, obtenir nos droits de salariés et mettre en lumière nos responsabilités et nos devoirs (code de déontologie en 1994).

Le maintien du lien associatif, l’information, ont toujours été entretenus par la diffusion de nos circulaires internes et la mise en place progressive de prestations de service (contrats, assurances). Dès 1978, des rencontres nationales se sont mises en place, pour alimenter la réflexion et affiner la
formation des assistantes maternelles, elles sont devenues bi-annuelles et suivies de la publication des actes.

En juin 1999, après 20 ans de présidence de Mme Josette Borel, Mme Fabienne Lejeune, assistante familiale lui succède. En juin 2012, Mme Martine Nabot-Giordanengo est élue à la présidence de l’UFNAFAAM. En juin 2014, Mme Martine Orlak, vice-présidente lui succède.

Print Friendly, PDF & Email